Comment gérer les stocks et flux de Buzuks de manière astucieuse ? Voici six principes et propositions adaptées :

 

Le réseau comporte actuellement près d’une centaine de prestataires de biens et de services, localisés sur le pays de Morlaix et au delà. Certains de vos fournisseurs ou de vos partenaires figurent certainement déjà dans la liste des prestataires agréés. Dans ce cas, la manière la plus simple d’utiliser vos Bzk est de les payer en Bzk.

L’association valide par ailleurs régulièrement de nouvelles structures et le réseau s’enrichit au fur et à mesure. Si certains de vos fournisseurs ou de vos partenaires vous semblent respecter la charte du réseau, c’est avec plaisir que nous étudierons leur candidature.

Nous vous invitons donc à parler du Bzk à vos fournisseurs, puis, s’ils sont intéressés, à solliciter l’équipe qui ira à leur rencontre pour leur présenter le projet en détail. N’hésitez pas à nous faire part de vos attentes lors de notre passage ou par mail à : contact@buzuk.bzh en précisant « Identification de nouveaux prestataires  : développement réseau » en objet de votre message.

S’il vous arrive de proposer des remises à vos clients, vous pouvez proposer celles-ci en Bzk (à condition toutefois que les bénéficiaires de cette remise soient adhérents à l’association).

Quand un adhérent vous paie en Bzk, vous pouvez lui rendre la monnaie en Bzk ou en €, en utilisant les centimes d’euro quand c’est nécessaire. Il n’est pas possible, selon la loi en vigueur, de rendre la monnaie en Bzk pour un paiement en € si la personne n’est pas adhérente.

 

Avec l’accord de vos salarié(e)s / coopérateurs(trices), vous pouvez verser une partie du salaire et/ou des primes de toutes sortes en Bzk. Vous pouvez aussi proposer à vos bénévoles le remboursement de certains frais en Bzk (en tout ou partie de la somme due). Le salarié doit être adhérent de l’association.

Il vous suffit de noter sur le bulletin de paie, à l’endroit où est notifié le mode de versement du salaire et/ou de la prime en question (habituellement virement ou chèque), la part versée en chèque ou virement en €, et la part versée en Bzk. Le bulletin de salaire sera rédigé en € ainsi que le montant de la prime. Seul le moyen de paiement est changé. Toutes les taxes et déclarations s’appliquent de la même manière que sur des €.

Si ce n’est pas vous qui êtes en charge de la comptabilité, n’oubliez pas de prévenir votre comptable un peu avant afin de modifier les virements/chèques bancaires. Il pourrait se poser des questions.

 

Il est aussi possible pour un prestataire d’utiliser une partie des Buzuks de sa caisse pour effectuer des courses personnelles chez d’autres prestataires du réseau.

 

L’objectif de l’association étant de dynamiser les échanges sur le territoire grâce à la circulation rapide de la monnaie, toute reconversion de Bzk en € affecte négativement le projet. Cet échange auprès de l’association réduit en effet la quantité de Bzk en circulation. La conversion des BZK en € est par conséquent une solution de dernier recours qui doit rester exceptionnelle.

Si vous rencontrez des difficultés pour réutiliser les Bzk que vous auriez encaissés, contactez l’équipe afin que nous puissions trouver ensemble une solution adaptée à votre situation.

L’échange des Bzk contre des € au delà de 1500 € induit en outre une commission de 3 %.

Sinon, dessous de ce montant, le prestataire est libre de choisir son degré de participation lors d’une reconversion, soit de 0 à 3 %.